[Municipales] A Saint-Maur, le PCF déplore la désunion de l’opposition de gauche

Malgré les appels répétés de notre tête de liste, Laurent Hâvre, mais aussi des directions locales des partis qui soutenaient la liste « Saint-Maur en commun » à une rencontre physique ou par visioconférence (compte tenu du contexte de pandémie) avec la liste “Saint-Maur écologie citoyenne” ou ses représentants, nous n’avons pas eu l’occasion de bénéficier d’un échange entre listes avant le dépôt des listes pour le second tour.

Un tel échange aurait pourtant pu nous permettre d’avoir des discussions de fond sur le programme et de dessiner les contours d’un éventuel accord. Un tel échange aurait pu nous donner l’occasion de discuter de manière partagée d’une éventuelle fusion entre nos listes.

Refusant toute rencontre ou débat, Céline Vercelloni a donc déposé le vendredi 29 mai dernier une liste inchangée par rapport au 1er tour, alors même qu’elle avait une opportunité historique d’unir la gauche et les écologistes à Saint-Maur afin de construire une alternative aussi forte que crédible au maire sortant.

Nous déplorons ce déni de démocratie et ce qui nous semble être un manque de respect pour les 1070 électeurs et électrices qui ont porté leurs suffrages sur la liste « Saint-Maur en commun » le dimanche 15 mars dernier…

Pour les 6 ans qui viennent, faute d’être présents au conseil municipal, comme lors de la dernière mandature, les communistes de Saint-Maur resteront en tout cas combatifs et attentifs à l’intérêt des saint-maurien-ne-s, notamment face à la crise sociale qui s’annonce. Comme nous l’avons fait au cours de cette campagne des municipales, nous continuerons résolument à porter au quotidien les objectifs de défense et de développement des services publics, à exiger une politique ambitieuse de développement d’un logement social exemplaire à Saint-Maur, mais aussi à nous mobiliser pour la justice climatique, à encourager l’intervention populaire et à nous battre pour des droits effectifs à l’éducation et à la santé.

Nos engagements pour l’égalité, la solidarité et la refonte des modes de production et de consommation ne sont pas des promesses électorales faites tous les six ans : les saint-maurien-ne-s pourront compter sur nous pour être là, à leurs côtés, chaque fois que nécessaire pour le bien-être de tous !

Nous invitons d’ailleurs tous les saint-maurien-ne-s à se mobiliser le 16 juin prochain pour soutenir les personnels hospitaliers dans leurs légitimes revendications !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *