Billet d’humeur du 3 décembre 2018

Après un 38ème Congrès réellement extraordinaire, le PCF sort par le haut d’une situation inédite. Avec une base commune enrichie et adoptée à plus de 87% par les congressistes réunis à Ivry, il dispose désormais d’une ligne politique clarifiée, d’un projet communiste précisé, d’une direction renouvelée, d’un nouveau logo mais aussi d’un nouveau secrétaire national dynamique en la personne de Fabien Roussel. Ce dernier a annoncé une campagne pour le pouvoir d’achat et contre la vie chère que nous allons animer localement comme partout en France, en parallèle de notre soutien à Ian Brossat que le PCF propose comme tête d’une liste de large rassemblement aux élections européennes. Notre action indépendante doit prendre de l’ampleur pour mettre fin à la paralysie des démarches d’action commune. Nous sommes fier(e)s d’être communistes et  confiant(e)s dans notre capacité à créer une dynamique unitaire avec toutes celles et ceux qui veulent dépasser un capitalisme qui mène la planète et l’humanité à sa perte !

Localement, nous continuons à mener pied à pied le combat pour la défense du bureau de poste de Champignol, comme nous le faisons déjà depuis plusieurs semaines avec nos amis du Collectif pour le Bien Commun. Faisant suite à plusieurs diffusions de tracts organisées cette semaine et le week-end dernier, ce samedi 8 décembre à 10 h, nous organiserons d’ailleurs un grand rassemblement devant le bureau de poste de Champignol (114 boulevard de Champigny). Une nouvelle occasion de montrer l’engagement permanent des communistes pour la défense, la démocratisation et l’extension de services publics qui font la preuve au quotidien de la crédibilité d’une société émancipée de la propriété capitaliste.

Alors que le social revient enfin sur le devant de la scène médiatique et alors qu’Emmanuel Macron, derrière sa morgue et son mépris, pourrait perdre le contrôle de la situation après les évènements insurrectionnels de ce week-end et que la 5ème République paraît plus obsolète que jamais, le Parti Communiste sera au rendez-vous des mouvements populaires et des mobilisations en cours, pour donner aux colères qui s’expriment une perspective politique émancipatrice et pour répondre aux fortes attentes démocratiques qui se font entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *